Placer ses avoirs ou bien les utiliser pour un remboursement anticipé ?

Bonjour,

Sur le forum, la question a été posée afin de :

1) – Savoir s’il est préférable de conserver et rentabiliser des avoirs ou bien de les utiliser à rembourser par anticipation des crédits en cours d’amortissement.

2) – Dans l’hypothèse d’un remboursement anticipé savoir si solder un crédit en début d’amortissement revient financièrement à la même chose que de le faire en fin de crédit.

En fonction des paramètres de votre crédit et des hypothèses de rémunérations de vos avoirs, l’applicatif jointe vous permet de faire des simulations.

Le plus souvent, le remboursement anticipé semble préférable et, dans cette hypothèse, plus ce remboursement intervient tôt dans la vie du prêt plus l’opération s’avère intéressante.

Cependant, en parallèle de cet aspect financier, il semble utile de prendre en considération l’aspect « Prévoyance/Sécurité » qui est développé ici :

Financer un investissement avec un crédit ou bien avec son épargne ? (2è partie)
https ://blog.cbanque.com/aristide/12/financer-un-investissement-avec-un-credit-ou-bien-avec-son-epargne-2e-partie/

Cordialement

cout_credit_rbt_anticipe_ou_placement

14 réflexions sur « Placer ses avoirs ou bien les utiliser pour un remboursement anticipé ? »

  1. 1) Il est préférable de garder les avoirs si on est capable de les faire fructifier correctement. Toute la difficulté est là
    2) Rembourser par anticipation un crédit en début d’amortissement ne rime à rien. Pourquoi alors avoir eu recours à un crédit ?

    1. Comprends pas JY974, sa reponse 2)Rembourser par anticipation un crédit en début d’amortissement ne rime à rien. Pourquoi alors avoir eu recours à un crédit ? LA QUESTION N’EST PAS LA. HORS SUJET.

      1. Bonjour,

        Tout dépend du contexte; trois arguments en faveur d’un éventuel remboursement anticipé en début de prêt me viennent à l’esprit :

        1) – L’emprunteur perçoit une somme d’argent inattendue et, du fait d’un taux de rémunération sur l’épargne possible inférieur au taux du crédit, les produits financiers attendus seront inférieurs aux charges financières (intérêts) payés sur le crédit.
        C’est un calcul à faire mais en fonction des paramètres il serait peut-être financièrement intéressant de procéder au remboursement anticipé.

        2) – Le crédit a été uniquement sollicité en vue de bénéficier du prêt à taux zéro car l’une des règles (stupide à mon sens car facilement contournable par cette possibilité de remboursement anticipé à tout moment) d’octroi est que le PTZ ne puisse pas être supérieur au total des prêts complémentaires d’une durée au moins égale à deux ans.

        3) – Il s’agit d’un prêt « Plan épargne logement qui n’a été sollicité que pour pouvoir percevoir la prime d’Etat.

        Cdt

  2. Bonjour,

    Pour répondre à jv974 :

    J’ai développé un applicatif afin de répondre à une question d’un « forumeur ».

    Partant de là, il m’était difficile « d’obliger » un emprunteur concerné de ne rembourser qu’à partir d’un certain délai. J’ai donc prévu de 1 mois à 360 mois.

    Ensuite lbre à chacun de faire comme il l’entend.

    Pour l’anecdote, ce « forumeur » envisageait une rémunération de son épargne au taux de son crédit ce sur quoi je l’ai mis en garde.
    Dans cet applicatif, j’ai donc prévu deux taux de rémunération (épargne existante/épargne nouvelle) et, là encore, chacun fera ce qu’il voudra.

    C’est un outil n’a pas d’autres prétentions que de faire des simulations à partir d’hypothèses propres à chacun des utilisateurs intéressés.

    Mais il est tout à fait possible à qui que ce soit de proposer un autre applicatif plus complet et plus performant.

    Pour aller dans le sens de Buffeto :

    Il est d’autres cas où un remboursement anticipé très rapide peut être envisagé :

    + Remboursement anticipé d’un prêt « Plan Epargne Logement » uniquement sollicité pour percevoir la prime d’Etat car taux pas du tout intéressant eu égard aux taux du marché.

    + Remboursement d’un crédit obtenu en complément d’un prêt à taux zéro et/ou d’u Prêt Paris Logement car l’une des conditions actuelles d’obtention est d’avoir un minimum de prêt classique pour prétendre à ces prêts sociaux. Comme il n’y a pas par ailleurs de condition à la durée de détention de ces crédits complémentaires….???

    Cordialement,

  3. Bonjour Aristide,

    Je n’ai pas bien compris la différence épargne existante/épargne nouvelle (épargne nouvelle, j’ai bien compris qu’il s’agit du taux auquel on pourrait potentiellement placer la somme que l’on compte utiliser pour le remboursement anticipé mais qu’en est-il de « épargne existante » ?).

    De même cet applicatif ne prend en compte que le remboursement anticipé total mais qu’en est-il de plusieurs remboursements anticipés partiels ?
    Par exemple, pour 100 000 € empruntés sur 20 ans, serait-il intéressant de rembourser 10 000 à l’année n+1 puis de nouveau 10 000 à n+2, et ainsi de suite jusqu’au solde du crédit.

    Et si plutôt de que de diminuer l’échéance on préfère diminuer la durée, y a-t-il des arguments plus favorables pour l’un ou pour l’autre ?

    Cdt

  4. Bonjour,

    L’épargne existante fait référence à l’apport personnel qui constitue actuellement une épargne mais qui va être investie dans le projet.

    Votre objectif étant de diminuer le coût du crédit, plus vous rembourez vite et plus importante est la somme remboursée par anticipation plus l’économie – en intérêts et primes d’assurances payés – est importante.

    Dans la logique de ce qui est dit ci-dessus, si vous augmentez l’échéance la durée s’en trouvera forcément réduite; les couts du crédit ne pourront alors qu’être moindres.

    Cdt

  5. j ai fait un emprunt de 244 000 € il y a 6 ans. i l me reste à payer la somme de 110 000 € du fait que j ai effectué des remboursements par anticipation. nous avons mon mari et moi une assurance vie sur 2 têtes (50 % ET 50 %) . Du fait qu il me reste la somme de 110 000 €, l’assurance vie que je paye mensuellement à la banque depuis 6 ans devrait baisser. J ai donc demandé à ma banque. celle ci m a répondu qu’effectivement cette assurance vie serait revue à la baisse, mais ne SERA PAS A TITRE RETROACTIF !!! (j’ai commencé à rembourser par anticipation en 2007 . cela veut dire que depuis 5 ans je paye plein plot sur 244 000 € !! Est ce normal ? y a t il un texte de loi? Merci d une réponse

    1. Bonjour,

      Ce peut être normal ou pas normal; tout dépend de ce qui est prévu dans votre contrat.

      En général il y a effectivement une réduction de la prime au prorata du remboursement anticipé par rapport au montant initial mais il n’existe pas de texte de loi ou de réglement qui l’oblige.

      Cdt

  6. Bonjour, désolé pour la question un peu longue…

    Ma compagne et moi avons acheté a crédit notre résidence principale que nous avons commencé à payer en juillet 2005. Nous avons souscrit un crédit principal à un taux hors assurance de 3.75% d’un montant de 96 400€ sur 18 ans et 10 mois, lissé au départ avec 3 autres crédits (dont un prêt à taux zéro terminé), qui court encore avec 120 échéances entre 723€ et 875€ (845€ en moyenne) jusqu’au 10/06/2024

    Aujourd’hui, nous pourrions rembourser totalement les échéances du prêt principal, le capital restant dû étant de 77 369€ et j’essaie d’utiliser le ficher excel que vous avez programmé pour voir si cela est réellement intéressant. J’avoue que je ne comprend pas tout à fait les données à renseigner…

    Avec l’échéancier de la banque, je connais les montants pour « Total échéances payées », « Capital remboursé » et « Total Intérêts payés sur prêt » qui diffère quelque peu du montant indiqué (probablement à cause du lissage, des intérêts intercalaires)…

    Pourriez vous m’aider à comprendre les calculs effectués dans les cellules « Manque à gagner en intérêts sur échéances payées à la banque », « Intérêts perçus sur épargne préalable » et « Intérêts perçus sur épargne nouvelle »?, et donc comment est calculé le « Cout réel »?

    J’avoue que je suis un peu perdu, je comprend qu’il faudrait placer à 2.82% d’Intérêts pour que cela soit intéressant. Vous remerciant de vos réponses.

    Grégory.

    1. Bonjour,

      Pourriez vous m’aider à comprendre les calculs effectués dans les cellules « Manque à gagner en intérêts sur échéances payées à la banque », « Intérêts perçus sur épargne préalable » et « Intérêts perçus sur épargne nouvelle »?, et donc comment est calculé le « Cout réel »?

      Principes de calculs :

      + L’épargne préalable est celle sur laquelle vous êtes supposé prendre l’apport personnel.

      + Votre capacité de remboursement étant la même que votre capacité d’épargne, l’épargne nouvelle est celle que vous pourriez constituer si vous placiez vos échéances (= investissement financier) au lieu de les payer à la banque (= pour financer un investissement physique)

      + Le taux de l’épargne préalable peut donc être différent de celui de l’épargne nouvelle. Par exemple votre épargne antérieure pourrait être rémunérée au taux du livret A (1%?) alors que la rentabilisation de l’équivalent des échéances pourrait faire l’objet d’un contrat d’assurance vie à 3%.
      Mais cette possibilité n’est prévue que pour meilleure approche du résultat chiffré. Vous pouvez très bien ne retenir qu’un taux unique l’orientation fournie ira dans le même sens.

      + Les calculs sont fait sur la durée du prêt la plus longue parmi ceux du plan de financement.
      Ainsi si vous avez une crédit sur 300 mois et un autre de seulement 240 mois, pour le premier ce sont 300 flux (= échéances) qui seront rentabilisés alors que pour le second ce seront 240 flux plus la valeur acquise à ce terme sur les 60 mois supplémentaires.

      + Les intérêts ont été capitalisés annuellement mais une autre périodicité de capitalisation n’aurait pas changé l’orientation fournie par les résultats.

      Ces récents échanges sur le forum ainsi que le cas d’école traité dans la feuille Excel jointe peuvent peut-être vous aider :

      Choix entre remboursement anticipé d’un prêt ou placement?

      https://www.cbanque.com/forum/showthread.php?11010-Choix-entre-remboursement-anticip%C3%A9-d-un-pret-ou-placement&p=193844&viewfull=1#post193844

      Cdt

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

:wink: :-| :-x :twisted: :) 8-O :( :roll: :-P :oops: :-o :mrgreen: :lol: :idea: :-D :evil: :cry: 8) :arrow: :-? :?: :!: