Et si le Livret A était taxé ?

Une fiscalisation du Livret A à l’étude…

Le gouvernement doit trouver 6 milliards d’euros de recettes supplémentaires en 2014 pour conserver « la stabilité fiscale », a déclaré cette semaine le ministre du Budget, Jérôme Cahuzac. Et la question qui en découle naturellement est : où trouver une telle somme ? La semaine dernière, le premier président de la Cour des comptes, Didier Migaud, a suggéré de fiscaliser les prestations familiales. Une mesure qui ne sonne pas très socialiste mais il va bien falloir les trouver ces 6 milliards d’euros ! A moins que le gouvernement n’aille voir du côté du plus emblématique des livrets défiscalisés…

Selon une information d’Europe 1, le gouvernement envisagerait, en effet, de fiscaliser le Livret A, mais pas tous les Livrets A, seulement ceux qui disposent d’une épargne comprise entre 15.300 euros et 22.950 euros, soit « la partie de l’encours comprise entre l’ancien plafond de versement, 15.300 euros jusqu’au 30 septembre 2012, et le nouveau, 22.950 euros depuis le 1er janvier », avons nous rappelé sur cBanque. Toujours selon la radio française, les intérêts ne seraient pas soumis au barème progressif de l’impôt sur le revenu mais seulement aux cotisations sociales, qui s’élèvent actuellement à 15,5%.

Cependant, cette information reste très off, puisque la radio ne cite aucune de ses sources.

Visa débarque à la Banque Postale

La Banque Postale aurait décidé de basculer son parc de cartes bancaires chez Visa Europe au détriment de MasterCard, croit savoir Les Echos. « L’association européenne [Visa Europe, ndlr] détenait jusqu’ici près de 35 % du parc de cartes de La Banque Postale, soit plus de 2,5 millions de cartes, contre 65 % pour MasterCard, l’autre réseau international de paiements », rappelle le quotidien économique. La décision aurait été prise à la suite d’un appel d’offre commercial. Dans la pratique, les clients qui possèdent une carte MasterCard se la verront remplacer par une Visa au moment de l’expiration de la première. « Ce processus de renouvellement devrait s’étaler sur deux ans » affirme Les Echos.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

:wink: :-| :-x :twisted: :) 8-O :( :roll: :-P :oops: :-o :mrgreen: :lol: :idea: :-D :evil: :cry: 8) :arrow: :-? :?: :!: