Frais de tenue de compte ou relevé en ligne ?

L’époque, où les frais de tenue de compte étaient gratuits, est révolue. La facturation de ce service s’est généralisée ces derniers mois. Un exemple de la récente évolution des services bancaires. Mais une modulation des frais est en marche dans les banques pour vous pousser au relevé électronique.

© PhotographyByMK - Fotolia.com
© PhotographyByMK – Fotolia.com

La généralisation de la facturation des frais de tenue de compte par les banques françaises, pour les personnes ne détenant pas de « package » ou d’offre groupée de services, n’est pas nouvelle. Pourtant, à la fin de l’année 2015, une polémique autour des frais de tenue de compte est née. En effet, BNP Paribas annonçait, via sa plaquette tarifaire, qu’elle facturerait ces frais au 1er janvier 2016. La Société Générale, quant à elle, avait annoncé dès mars 2015 qu’elle facturerait ces frais en ce début d’année. Au regard de la polémique, elle a finalement reporté l’échéance et ne les facturera qu’à compter du 1er juillet 2016. Ce sont près de 83% des banques répertoriées et analysées par cBanque qui facturent les frais de tenue de compte, aujourd’hui.

Cette évolution s’explique facilement. Depuis plusieurs mois, les établissements bancaires français opèrent un changement de périmètre concernant leurs services et leur tarification. La réglementation bancaire s’alourdit et engendre des coûts supplémentaires obligeant les banques à revoir la répartition de leurs frais. Et ce que les banques proposaient gratuitement auparavant, les amènent à les rendre payant. Reste qu’elles suggèrent tout de même une modulation des tarifs. Elles proposent notamment de réaliser des économies en passant vers la digitalisation de la relation bancaire. L’évolution de la tarification des frais de tenue de compte en est une parfaite illustration. Exemples avec le CIC, LCL et BNP Paribas.

CIC

Depuis le 1er janvier 2015, le CIC propose à ses clients de réduire les frais de tenue de compte en optant pour le service « web relevés ». Si le client choisit de recevoir ses relevés bancaires en ligne, les frais de tenue de compte sont de 1,50 euro par mois, alors que sans les relevés en ligne, ceux-ci sont de 2 euros par mois.

LCL

Avec des frais de tenue de compte jusqu’ici gratuits, LCL, à compter du 1er avril 2016, va facturer la gestion du compte. La banque propose une réduction du tarif si le client souscrit aux relevés en ligne et s’il domicilie ses revenus sur le compte LCL. Pour les clients ne domiciliant pas leurs revenus dans la banque et n’ayant pas opté pour les relevés en ligne, les frais de tenue de compte seront de 6 euros par trimestre. En optant soit pour la domiciliation soit pour les relevés en lignes, les frais passent à 4,50 euros par trimestre. Enfin, pour les clients ayant choisi les deux à la fois, les frais de tenue de compte seront facturés 3 euros par trimestre.

BNP Paribas

Jusqu’au 31 décembre 2015, BNP Paribas pratiquait la gratuité des frais de tenue de compte. Depuis le 1er janvier 2016, elle facture la gestion du compte. Cependant, elle propose une réduction du tarif si le client opte pour les relevés en ligne, l’offre groupée de service, ou s’il a moins de 26 ans. Voici les frais de tenue de compte en fonction des services souscrits ou de l’âge :

  • les clients ayant souscrit le service « relevés en ligne » et l’offre groupée « Esprit Libre » ou les clients de moins de 26 ans : gratuit,
  • ceux n’ayant souscrit que l’offre groupée « Esprit Libre » : 1,25 euro par mois,
  • les clients qui ont opté seulement pour les relevés en ligne : 2 euros par mois,
  • ceux qui n’ont opté pour aucun des services : 2,50 euros par mois.

Finalement, une manière indirecte de facturer les relevés de compte papier envoyés par La Poste. Les clients garderont-ils l’esprit libre ?

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

:wink: :-| :-x :twisted: :) 8-O :( :roll: :-P :oops: :-o :mrgreen: :lol: :idea: :-D :evil: :cry: 8) :arrow: :-? :?: :!: