Banques en ligne : les stratégies sur les crédits à la consommation

Les banques en ligne sont connues pour les frais réduits qu’elles pratiquent sur les opérations du quotidien ou les cartes bancaires gratuites. Mais elles n’en restent pas moins des banques en proposant aussi des produits traditionnels qui sont plus lucratifs, comme les prêts personnels. Quelles sont leurs stratégies actuelles pour commercialiser ces produits ?

 

© bilderbox - Fotolia.com
© bilderbox – Fotolia.com

Contrairement aux comptes courants avec une carte bancaire ou aux livrets d’épargne, les crédits à la consommation, s’ils sont proposés, ne sont pas les produits les plus mis en avant par les banques en ligne. Pourtant, quatre des six principales banques en ligne en France proposent ces crédits à la consommation dans leurs catalogues : BforBank, Boursorama Banque, Hello bank et Monabanq. Les deux autres, à savoir Fortuneo et ING Direct, ne proposent pas encore ces produits.

BforBank, Boursorama Banque et Monabanq ont fait le choix de ne proposer les prêts personnels qu’aux personnes déjà clientes. Ces deux dernières exigent même trois mois d’ancienneté pour pouvoir souscrire ce type de produit. Du côté de la filiale du Crédit Agricole, BforBank, la souscription d’un prêt personnel est possible dès l’ouverture du compte courant dans la banque.

La filiale de BNP Paribas, Hello bank, est, quant à elle, la seule à proposer son offre de prêt aussi bien à ses clients actuels qu’aux prospects. Cependant, pour ces personnes qui ne sont pas encore clientes, la demande d’un prêt personnel (acceptée ou non par la suite) nécessite l’ouverture d’un compte courant dans cet établissement (et de bénéficier de l’offre de bienvenue, le cas échéant).

La discrétion des banques en ligne sur leurs offres de prêts personnels ne cache pas un manque de compétitivité. Bien au contraire. Par exemple, sur un prêt personnel de 4.500 euros remboursable en 36 mois dans ces banques et différents établissements spécialistes des prêts, les banques en ligne se révèlent être très intéressantes. A l’exception de Monabanq, elles proposent des TAEG plus faibles que les établissements spécialisés dans les crédits.

Voici les TAEG relevés dans ces différents établissements à la date du jeudi 28 avril 2016 :

  • Boursorama Banque : 2,71%
  • Cetelem : 4,89%
  • BforBank : 5,90%
  • Hello bank : 6%
  • Carrefour Banque : 9,90%
  • Monabanq : 11,81%
  • Cofidis : 12,95%
  • Cofinoga : 13,15%

Bien sûr, ces données sont des valeurs minimales pratiquées par chaque établissement et peuvent être majorées après étude de la situation personnelle de l’emprunteur. Il peut y avoir également des différences importantes en fonction du montant emprunté, de la destination (auto, travaux, etc.) et d’offres particulières. Il est donc indispensable, avant de souscrire un prêt personnel, de comparer les offres des différents acteurs du marché, y compris l’offre de sa banque.

Voir également les offres de prêts personnels recensées par cBanque

Une réflexion sur « Banques en ligne : les stratégies sur les crédits à la consommation »

  1. Bonjour,
    intéressant mais on reste sur notre faim:).
    J’aurais aimé un peu plus d’analyse sur les stratégies justement puisque là j’ai l’impression de lire l’introduction mais finalement on apprends pas grand chose si ce n’est les taux…..

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

:wink: :-| :-x :twisted: :) 8-O :( :roll: :-P :oops: :-o :mrgreen: :lol: :idea: :-D :evil: :cry: 8) :arrow: :-? :?: :!: