Livrets : passée la nouveauté, des infos au compte-goutte

Passée la période de lancement d’un livret et les salves de communications qui l’accompagnent, les banques rechignent ensuite assez rapidement à donner des informations sur leur produit, contraignant leurs clients – ainsi que cBanque – à se livrer à une véritable « chasse aux infos ».

© Thomas Mucha - Fotolia.com
© Thomas Mucha – Fotolia.com

Communiqués, publicités, communications sur l’accueil de leur site web ou sur les réseaux sociaux : au lancement d’un nouveau livret , les établissements bancaires ne tarissent pas d’informations pour le faire connaître. Le Livret Troisième Révolution industrielle du Crédit Coopératif en est l’un des plus récents exemples.. Mais voilà : après quelques semaines, mois ou années, cette abondance d’informations faiblit, à un point tel que les banques tombent parfois dans un mutisme quasi-total…surtout quand le taux de rémunération est en baisse d’ailleurs ! Et l’on peut alors se demander comment font les particuliers qui n’ont pas l’habitude.
Sur cBanque, nous reprenons ces éléments mais cela ne s’arrête pas là et nous cherchons à donner toutes les informations à jour sur les produits ou livrets que nous présentons. Par exemple, pour les livrets, nous suivons quotidiennement non seulement les taux mais également les conditions de distribution du compte.

Sur plus de 300 livrets suivis, voici quelques exemples :
Le compte sur livret régional de la Caisse d’Épargne a été lancé en grande pompe le 6 mars 2014. Par la suite, de nombreuses caisses régionales avaient mis en ligne une page de présentation sur leur site internet. Dans quatre régions, les taux étaient indiqués. En Auvergne-Limousin, le site internet de l’écureuil précisait même que le livret était réservé aux sociétaires et aux personnes morales à but non lucratif. Fin d’année 2014, nous avons constaté la disparition du taux de rémunération voire de l’accès de leur page depuis leur « Home ». Aucune information n’étant communiquée, la rédaction de cBanque a interrogé le directeur du marché des particuliers des Caisses d’Épargne, et le directeur marketing de la Caisse d’Épargne Bourgogne Franche-Comté qui nous ont indiqué que le livret continuait d’exister.
Autre exemple : il est extrêmement difficile d’obtenir des informations sur le livret B de la Banque Postale. En effet, il n’y a plus de page dédiée sur l’interface particuliers du site de l’établissement et nous devons régulièrement les interroger par téléphone à ce sujet.
De même, le Crédit Municipal de Toulouse a décidé pendant près d’un an (entre avril 2013 et juin 2014) de ne plus afficher le taux de son livret d’épargne solidaire alors que moins de 6 mois auparavant il était extrêmement attractif (3,35% au 1er janvier 2013).
En 2012, la Banque Populaire de l’Ouest affichait régulièrement de la publicité sur sa page d’accueil pour le Livret à Paliers et le Maxi-livret. Ceux-ci ont disparu du site, après de multiples appels, il est apparu que la commercialisation s’était arrêtée, respectivement, en août 2013 et en octobre 2014.

Globalement, il ressort que la disparition des taux ou des pages dédiées peut avoir plusieurs raisons ou objectifs dont le principal est de ne plus mettre en avant un produit. Le taux peut alors servir de variable d’ajustement pour attirer de l’épargne quand l’établissement bancaire estime en avoir besoin. En affichant un rendement important, la collecte de fonds est importante. A l’inverse, à ne donner l’information que par téléphone ou en agences, les épargnants sont logiquement moins attirés. Autre possibilité : ce « silence » peut également être le premier signe d’une disparition programmée d’un livret, qui aura lieu sans communiqué ni publicité. Bref, il ne vous reste guère qu’une solution pour vous tenir au courant de toutes les évolutions sans trop y passer de temps et d’énergie : surveiller les livrets grâce à cBanque !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

:wink: :-| :-x :twisted: :) 8-O :( :roll: :-P :oops: :-o :mrgreen: :lol: :idea: :-D :evil: :cry: 8) :arrow: :-? :?: :!: