Faut-il ouvrir un livret bancaire à son enfant mineur ?

Quelle drôle de question ! En général, pour un mineur, le Livret A et le Livret Jeune suffisent. Mais ouvrir un livret bancaire à son enfant peut présenter certains atouts, parmi lesquels un meilleur rendement.

© contrastwerkstatt - Fotolia.com
© contrastwerkstatt – Fotolia.com

Dans les banques, deux livrets sont généralement conseillés aux mineurs. Premièrement, le Livret A qui est considéré comme un livret intergénérationnel s’adressant à tout le monde. Réglementé et défiscalisé, ce livret permet d’épargner jusqu’à 22.950 euros, et dispose d’un taux de rémunération, actuellement fixé à 0,75%. Deuxièmement, le Livret Jeune, proposé par la plupart des banques. Ces dernières mettent régulièrement en avant des offres avec des avantages particuliers et proposent un taux de rémunération, variable selon les établissements, mais dans tous les cas supérieur (ou au moins égal) à celui du Livret A. Les inconvénients de ce livret résident dans son accessibilité, il ne peut être ouvert que par des jeunes à partir de 12 ans jusqu’à leur 25 ans. Il est par ailleurs, limité à 1.600 euros de versements, un plafond qui peut vite être atteint.

L’ouverture d’un livret bancaire dit fiscalisé peut être un complément idéal à ces deux livrets réglementés, dans certains cas. Premier cas de figure (pour les chanceux) : le Livret A et le Livret Jeune de l’enfant ont déjà atteint leurs plafonds et il reste des sommes à placer. Un livret fiscalisé devient alors une solution pour permettre de dégager des revenus supplémentaires. Toutefois, même sans atteindre les plafonds, l’ouverture d’un livret fiscalisé peut être avantageuse pour un mineur afin de bénéficier de conditions de rémunération plus intéressantes que celles des livrets réglementés.

De manière générale, les banques proposent des livrets pouvant être utilisés à la fois par des personnes majeures et mineures. Cependant, certaines banques ont fait le choix de proposer des livrets spécifiques aux enfants, comme par exemple ING Direct qui propose un Livret d’Epargne Orange Enfant, en plus de sa version pour les majeurs.

En ce moment, PSA Banque propose une offre sur son Livret Distingo, qui est également accessible aux mineurs. Ils pourront bénéficier pour une ouverture jusqu’au 31 mars 2016, sur ce Livret Distingo, d’un taux boosté à 3,60% pendant 3 mois dans la limite de 75.000 euros. La seule contrainte à cette offre pour les mineurs : les parents doivent eux aussi être titulaires d’un Livret Distingo dans la banque. Mais quelle que soit la fiscalité (ou plus précisément le TMI) applicable aux parents, pendant trois mois au moins, le taux de rémunération du Livret Distingo sera plus intéressant que ceux proposés sur les livrets réglementés et défiscalisés. Une configuration qui peut être reproduite (en calculant à chaque fois le taux net de fiscalité) sur certains des livrets les mieux rémunérés lorsqu’ils sont accessibles aux mineurs.

Attention à ne pas abuser toutefois. Certains pourraient utiliser leurs enfants comme prête-nom pour ouvrir plusieurs livrets, dans le cadre d’une offre promotionnelle, et contourner ainsi les plafonds des offres. L’argent placé sur le livret d’un mineur lui appartient ! 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

:wink: :-| :-x :twisted: :) 8-O :( :roll: :-P :oops: :-o :mrgreen: :lol: :idea: :-D :evil: :cry: 8) :arrow: :-? :?: :!: